La petite fille.

Publié le 6 Mai 2014

Dans mon carré de jardin, il y a un immeuble dont les fenêtres les plus hautes sont habitées par une famille. Dans cette famille une petite fille de sept ans tout au plus, apparait certains soirs vers huit heures et crie: "Y a quelqu'un?" "Y a quelqu'un?" Est-ce qu'elle veut dire qu'il n'y a personne chez elle? Qu'il n'y a aucune personne qui vive avec elle? Que sa famille ne fait pas partie des personnes, au sens de personnalité comme dans l'expression: Ca, c'est quelqu'un!" C'est à ça que je pense tant aujourd'hui les gens ne sont plus personne, n'ont plus de personnalité, tant ils ressemblent à des caricatures des modèles proposés. C'est valable dans la geste, dans le corps comme dans les opinions qui n'en sont plus tant elles véhiculent un discours dominant. Reste une petite fille qui dans ce monde abruti d'adultes déboussolés demande: "Y a quelqu'un?

Rédigé par Louise Mitchell

Repost 0
Commenter cet article

Pam 07/05/2014 16:19

Ca me parle!