Colère nucléaire, L’après catastrophe de Takashi Imashuro.

Publié le 4 Janvier 2016

Une catastrophe chasse l’autre. Le tsunami enclencha des explosions dans la centrale nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011. L’auteur amoureux de la nature entra en rébellion et découvrit que les médias et son gouvernement mentaient. Si le pays se préparait à mettre le nucléaire aux arrêts, le capital n’en eu cure et résista tant bien que mal. Économiquement, le Japon est en pays satellite des Etats Unis. Sa recherche de souveraineté vient de passer par la réactivation de son armée. Après un an de sommeil de l’industrie nucléaire, les sociétés pourvoyeuses de mort, viennent de soumettre des dossiers de redémarrage au gouvernement d’extrême droite. Takashi Imashiro pense qu’il y a une vraie guerre des consciences dans son pays où la majorité de la population souhaite vivre sans nucléaire.

Editions Akata 2015 7, 95 euros.

Rédigé par Louise Mitchell

Repost 0
Commenter cet article