Algérie de me voir si belle.

Publié le 4 Décembre 2009


France Inter à 13h: La speakerine provocatrice comme un aile de poulet dans l'assiette d'un végétarien s'étonne de ce que des supporters algériens n'aient pas vu le match qualificatif de leur équipe! Décoiffant cette affaire. A que je sache l 'équipe algérienne soutenu par l'état de la dite dictature, a eu plutôt du mal en Egypte, avec des joueurs bléssés, et un match déporté dans la démocratie du Soudanistan où l'équipe au croissant vert a fait un Khartoum en se qualifiant pour le grand cirque du petit ballon en Afrique du Sud. Quoique jouer au ballon ne m'a jamais déplu, le spectacle m'ennuie en vieillissant. Je préfere nettement le petit ballon de rouge à celui qui passe d 'Henry à Lizarazzu qui passe à Pelé qui passe à Zidane qui passe à Spinoza qui passe et manque. Ce ballon là s'offre à son voisin sans aucun tacle adverse, ni hors jeu. On est toujours dans la zone de jeu, même aprés quelques consommations offertes par le patron du Foyer du Peuple. Faut dire qu'Alain s'y entend en remise en jeu. 
   Sur France Inter donc, la speakerine cherchant la polémique  (pas du tout stérile) a laissé entendre (non pas sa différence pour le coup) mais qu'on ne devait pas descendre dans la rue si on avait pas vu le match. Les Algériens en France ou pas, viennent de vivre plus de dix de guerre civile, de massacres, de tueries sans nom. Foutez leur la paix!  Une fête de ce genre est un bon pretexte pour conjurer les années noires où l'état s'affrontait au Fis et autres chapelles islamistes dans l'escalade de la violence.
 Et si on a pas vu la main de Thierry Henry, on monte ou on descend.  Allez l' Algérie et Dieu puisse pulvériser l'équipe du F.N, la Besson Team en finale.

Rédigé par goby

Repost 0
Commenter cet article