Ambert indépendant énergétique

Publié le 1 Avril 2012

L’indépendance énergétique d’Ambert.

Ambert a opté pour un réseau de chaleur à base de déchets de bois. Sorte de gros tuyau qui arpente la ville, il désert pour l’instant les grosses structures, tels que le collège, le lycée , le cinéma et sa bibliothèque déjà cogénérée…La mairie envisage de poursuivre son parcours. C’est ce que nous apprend l’Eveil de la Dore en ce premier avril 2012.  Les Ambertois peuvent se réjouir de devenir écolos à bas prix puisqu’à l’année, il n’en coutera qu’une brasse de bois ou 100 euros pour les dépossédés de fayard véritable. L’autre bonne nouvelle c’est que ce super générateur public est surdimensionné et qu’il pourra d’ici peu alimenter tous les foyers de la ville. Grace à des schémas fort bien construits et des explications techniques fournies données entre autres par M Jeum-Choff de la société Multipli-Calories, on apprend que les Vosges sont tout à fait satisfaites de ces progrès. Le cabinet conseil, Waterchod s’est félicité de la superpuissance de l’installation. Bientôt le gaz de ville sera un lointain souvenir d’une époque révolue où l’on pouvait dire : « Ca sent la gaz ! »

Pour les passionnés de gargouilles, sachez que l’église d’Ambert sera entièrement chauffée par ce système. Finis les messes glacées et le catéchisme en pull moher. Le temps des jupes courtes et du maillot de bain dans le bénitier ouvre un nouvel âge du Christ Roi. Alléluia. Le miracle de s’arrête pas là car un béton  Ultra Haute température va naitre à Biorat. Un nouveau Lourdes à l’eau chaude.

Les photos sont très parlantes ; on y voit les tuyaux d’eau chaude et froide qui seront aériens en raison de leur esthétique. (En option pour 2013) Le phénomène perturbant du coup de bélier va aussi disparaître grâce à des accoudements ingénieux.

Félicitons Ambert pour ce projet avant gardiste.

Le Grostary d’Ambert .  Soutien du projet 

Rédigé par Louise Mitchell

Publié dans #Ici commence l'Auvergnate.

Repost 0
Commenter cet article