Cecile Duflot ne fait pas de vagues.

Publié le 22 Janvier 2013

Alors qu'on annonce qu'une mère de famille a été expulsée de son 4m carré à 200 euros par mois, Cécile parle de propriétaire indélicat. Un homme vivait depuis 13 ans dans un 2 m carré qu'il louait 330 euros par mois, Cécile propose de créer une garantie universelle pour protéger les propriétaires. A Istres en 2008, une femme se défenstre pour impayés avant son expulsion, ce qui donne au Ministre la volonté de faire une eniéme loi de défiscalisation pour encourager la construction de logements neufs. Loi Duflot, Loi Scellier, loi Robien, loi Girardin ...mais surtout pas de fétichisme avec le mot Réquisition car pour toutes ses lois, ce sont toujours les gros investisseurs qui font de l'argent.

Que Cécile aille faire un tour dans les quartiers de Marseille, à Menpenti ou La Capelette pour constater le nombre de logements indignes qui sont loués par des Thénardiers à la petite semaine. Soyons clairs dans chaque ville, notre Cécile chérie trouvera ses propriétaires à qui elle vient de faire un cadeau fiscal de plus. Ceux là s'engraissent en encaissant des loyers sans jamais refaire les conduites d'eau, remplacer les tuiles d'un toit, mettre l'éléctricité aux normes. L'autre jour, un vieillard sortant de l'hopital avant Nôel a vu le feu se déclarer dans son deux pièces. Le disjoncteur a brulé. Il l'a éteint à coups de balais. Dans sa chambre, le papier peint pendait depuis des années sur le lit disposé au millieu de la pièce. 

Dans la cour d'un autre immeuble, des taudis d'une pièce sont sans douche, et sans chauffage mais à deux cent euros quand même. Ce genre d'immeubles n'est pas rare à Marseille.

Alors le gel lors de la relocation, les petites gens ils s'en foutent. Comme ils se foutent de tes incitations fiscales.

Rédigé par Louise Mitchell

Repost 0
Commenter cet article