Lady Gaza.

Publié le 6 Juillet 2011

600 militants s'apprêtent à débarquer pacifiquement à Tel Aviv pour exiger

d'Israël qu'il ouvre la frontière vers la Palestine

 

MISSION « BIENVENUE EN PALESTINE » DU 8 AU 16 JUILLET 2011

 

Près de 600 femmes, hommes et enfants, dont plus de 350 Français, y compris

de nombreux "désobéissants", s’envoleront vendredi prochain 8 juillet,

pour se rendre en Cisjordanie à l’appel de 15 associations de la société

civile palestinienne de Cisjordanie.

 

L’objectif est de montrer que si nos gouvernements ne semblent pas

s’intéresser au sort de cette population, sous occupation depuis bien trop

longtemps, il y a des femmes et des hommes de tous les pays qui sont prêts à

leur apporter un soutien moral, en prenant une semaine de leurs vacances pour

aller à leur rencontre.

 

Mais pour pouvoir nous rendre à Bethléem, nous n’avons d’autre choix que

d’atterrir d’abord à l’aéroport de Tel Aviv, puisque le seul aéroport

palestinien a été détruit par Israël au début des années 2000. Nous

savons que les internationaux qui se rendent en Palestine sont en général

soumis à des pratiques arbitraires voire illégales, lorsqu’ils ne sont pas

refoulés, ce qui les amène souvent à mentir sur les motifs de leur voyage.

Pour nous, puisqu'aucune intention belliqueuse ne nous anime, il n'est pas

question de mentir. Nous avons dûment informé les autorités israéliennes,

ainsi que le Ministère français des affaires étrangères, de notre

intention de nous rendre en Cisjordanie.

 

Les autorités israéliennes savent donc parfaitement que nous ne venons pas

pour « semer la pagaille à l’aéroport de Tel Aviv », contrairement à ce

qu’affirment certaines officines, mais bien pour rendre visite à des

familles palestiniennes, partager leur quotidien pendant une semaine, visiter

les villes, les villages et les camps de réfugiés, découvrir les

difficultés de leurs habitants, mais aussi leur culture et leurs attentes.

 

Notre programme comprend notamment des échanges avec le Centre Culturel

Al-Rowwad du camp de réfugiés d’Aïda (Bethléem), L’aide à la

plantation d’oliviers dans les villages autour de Ramallah, ainsi qu’une

visite de solidarité aux animateurs du Théâtre de la Liberté à Jénine,

dont le directeur, Juliano Meir Khamis, a été sauvagement assassiné

récemment.

 

Nous tenons à souligner que nous militons pour une paix juste et pour la

liberté et la sécurité aussi bien du peuple palestinien que du peuple

israélien. Une telle paix passe nécessairement par la fin de l’occupation

des territoires palestiniens et le respect du droit international. Nombreux

sont les Israéliens qui partagent d’ailleurs ce point de vue, et qui nous

attendrons à l'aéroport de Tel Aviv.

 

Nous partons avec des passeports en règle. Nous ne transportons rien de

dangereux. Nous venons souvent en famille et sommes prêts à nous soumettre

aux contrôles en vigueur dans tous les aéroports du monde. Mais nous

refusons les pratiques arbitraires, c’est à dire sans rapport avec la

sécurité de qui que ce soit, de même que l’humiliation.

 

Tous les journalistes qui veulent bien se joindre à notre voyage pourront en

témoigner.

 

Pour se tenir informés du déroulement de la mission :

www.bienvenuepalestine.com

 

contact@bienvenuepalestine.com

 

Un participant de la mission : Xavier Renou, des Désobéissants : 06 64 18 34

21.

 

www.desobeir.net

Rédigé par Louise Mitchell

Publié dans #Orient orageux

Repost 0
Commenter cet article