Nouvelles indiennes

Publié le 29 Mars 2010

Sherman Alexie. La vie aux trousses. 10/18

 

sherman-copie-1.jpgCette série de nouvelles se passe entre le monde indien et le monde blanc américain. Entre les Spokanes, les Cœur d’Alène ou les  Lummi et quelques blancs. Entre des indiens avalés par le monde blanc et ceux qui restent dans la réserve. Sherman Alexie observe son peuple noyé dans le monde blanc et imagine des aventures dont on ne sait pas si elles sont vécues. La plus terrifiante raconte la rafle de milliers d’enfants indiens par l’armée américaine pour les faire se reproduire en captivité. Obligé de vérifier ces informations, j’ai découvert en effet que dans les années 60, la politique canadienne a consisté à déraciner des enfants indiens pour les placer dans des orphelinats. En plus de leur arrachement à leurs familles, ces enfants ont été maltraités et ont subi des sévices sexuels. Le film Voyage en MEMOIRE INDIENNE raconte l’histoire de ces enfants arrachés à leur peuple et à leur famille : L'exemple américain montrait bien que si quelque chose pouvait être fait avec l'Indien, il fallait le prendre très jeune”. Les témoins racontent aussi qu’: “au cours des dix dernières années, sur l'ensemble des enfants ayant fréquenté les pensionnats, 70% étaient malades ou dans une forme physique précaire alors que 24% étaient morts.” Certains ont survécu et racontent. Sherman Alexie dans la vie aux Trousses interroge la condition de l’indien assimilé dans le Nord des Etats unis en racontant des histoires individuelles où tous les indiens ne sombrent pas dans l’alcool mais dans la nostalgie. Il y a de quoi.

Rédigé par Goby

Repost 0
Commenter cet article