Saint Laurent des Arabes.

Publié le 22 Décembre 2012

Retour à Saint Laurent des Arabes. Daniel Blancou, Shampoing, Guy Delcourt, Paris, Mars 2012, 138 pages, 14, 95 euros.9782756024202v.jpg

Le mode autobiographique a gagné depuis quelques années la bande dessinée. Ici l’auteur revient sur l’histoire de ses parents, instituteurs dans le camp harki de Saint Maurice l’Ardoise. Il dessine ce passé, alternant entretiens avec ses parents et ajouts historiques, pour raconter ces familles algériennes qui resteront enfermées dans des camps en France pendant 10 ans, et qui seront rejetées de tout cotés. La révolte des enfants de harkis est un des points  marquants du livre mais on s’attachera à la description lente et minutieuse des conditions de vie des familles au travers du regard des parents. La grande patience de ce travail s’en ressent. L’auteur montre aussi ce qu’est le quotidien de nombre d’enseignants confrontés à des publics difficiles. Ce qui touche ici c’est le voile qu’écarte pudiquement les parents de Daniel Blancou sur leur passé, cette façon de reconnaître leur ignorance, de découvrir petit à petit le camp militaire, les miradors, l’enfermement, les contraintes, le mépris de l’état mais aussi leur émerveillement des coutumes du Maghreb et leur attachement aux enfants.

 

 

Rédigé par Louise Mitchell

Repost 0
Commenter cet article