Tchernokushima

Publié le 27 Mars 2011

Les scenarii du pire envisagés, sans aucun plaisir et sans aucune « indécence », depuis deux semaines par les écologistes et rapportés sur le site et dans les papiers de Politis sont hélas en train de devenir réalité. Peu à peu, tout en pratiquant toujours et encore une rétention de l’information qui parait consubstantielle à l’industrie nucléaire et aux pouvoirs qui la soutiennent, il apparaît clairement que plusieurs réacteurs de la centrale de Fukushima sont hors de contrôle depuis le début. Et que les piscines de refroidissement du combustible usagé continuent de bouillir malgré l’eau généreusement déversée par des hélicoptères puis par des pompiers qui risquent leurs vies. En fait, nous explique un écologistes japonais, les responsables de la centrale courent d’un réacteur à l’autre et ne savent d’autant plus quoi faire que dans certains bâtiments, la radioactivité est si forte qu’elle peut tuer un individu en quelques minutes. D’où la nouvelle évacuation ordonnée par une entreprise, la TEPCO, dont le PDG a disparu depuis treize jours... la suite c'est sur le blog de Vadrot: 

Rédigé par Louise Mitchell

Publié dans #Chiméres Grenobloises

Repost 0
Commenter cet article