Un boulot relationel.

Publié le 6 Octobre 2012

 

Je suis tombé sur une édition du très bon et très documenté gratuit 20 minutes qui gisait dans le TER Saint Etienne-Lyon, sur le « feuilleton de l'entreprise avec » Cette semaine: Un métier d'écoute": Chouette, moi qui voulais me reconvertir, changer pour un métier plus humain, proche des gens, ne plus recevoir des ordres mais être proches des autres. Donc, c'est formidable de tomber sur cette annonce tirée du Feuilleton de l'entreprise parce qu'aujourd'hui quand tu cherches un boulot, va pas croire que c'est la vie, non, t'es comme à la télé, dans un feuilleton , avec des épisodes que c'est toi le héros. Formidable m'assujettisses-je! D'ailleurs Elodie témoigne «  Nous on est dans la relation. C'est sur, elle est pas toujours facile mais c'est riche et fort. Nicolas , surement un de ses collègues le redit : Pour maitriser la situation, il n' y a pas de meilleure arme que l'écoute. » Note bien qu'il parle d'arme pour écouter...c'est louche. Le métier qu'ils font , « un métier d'écoute » dont aucune société ne peut se passer. Tu vois c'est un peu comme cosmonaute ou publicitaire c'est des métiers indispensables. L'écoute c'est aussi quand tu peux voir les autres, alors tu te sers de tes oreilles, pour entendre leurs cris, leurs plaintes, toute cette souffrance. Tiens, rien que d'en parler, j'en raffole de ce boulot. Je le ferais par vocation. Parce que comme Elodie c'est surtout humain. Ce métier, tu l'as deviné, c'est surveillant pénitentiaire.


Rédigé par Louise Mitchell

Repost 0
Commenter cet article