José Corti

Publié le 7 Octobre 2013

  Le plus beau chez Gracq. Un récit sur la drôle de guerre

dans un tout autre esprit que le Caporal Epinglé de Jacques Perret.

 

Rendez Grace à cet éditeur. C'est ce que j'ai pensé à retrouvant Le Château d'Argol de Julien Gracq parmi mes livres poussiéreux. Je me suis souvenu que tentant désespérément de passer l'agrégation de lettres, sans faire de fautes de français s'entend, j'avais bien du mal à acheter toutes les oeuvres nécessaires. J'ai écrit aux éditions Corti, leur ai parlé de ma difficulté, et eux sans un mot, m'ont envoyé toutes les oeuvres de Julien Gracq.

Chapeau, Je vous revaudrais ça.

 

Rédigé par Louise Mitchell

Repost 0
Commenter cet article