Ma revue.

Revue de Presse. D’abord on sera ravi de la sortie inespérée du magazine Le TIGRE qui outre quelques jolies photos de Séoul, consacre un papier aux poubelles des riches dans la cité interdite de Montmorency où vivent les Bolloré et autres stars du système capitalistes. Le Tigre est revenu a son format anté-pénultien et ça lui va bien. DIAGONAL, l’excellent périodique espagnol d ‘extrême gauche et néanmoins écologiste revient sur les révoltes de l’année en Europe et rappelle, photos à l’appui comment on peut payer le prix fort à être ministre en Grèce. En décembre, le député et ex-ministre Kostas Hatzidakis se fait massacrer par une foule en colère qui a pris possession de toute la place aux cris de « Voleurs » Il revient aussi sur les affrontements  très « casqués » à Rome contre le projet Bolonia et sur les nouveaux affrontements en Angleterre. Espagne oblige, le journal évoque en double pages la grève surprise des aiguilleurs du ciel espagnols qui protestaient contre l’allongement de leur temps de travail. Diagonal explore la privatisation de AENA, la compagnie publique de transports aériens. Le premier ministre avait appelé l’armée si la grève se poursuivait, une mesure inédite depuis la dictature franquiste. Dans REGARDS, le mensuel post capitaliste, on fait sa Une avec Marine Le Pen pour évoquer la captation possible de l’électorat de droite par le nouveau FN. Le MONDE DIPLOMATIQUE consacre lui aussi en janvier plusieurs pages à l’extrême droite en Europe, sujet que LE RAVI, en Provence avait circoncis avec talent. Remi Douat décrypte l’immobilier ce mois ci dans sa rubrique Médias. Regards revient sur Mondragon où Fagor la multinationale basque s’est montée en SCOP. A lire ou si vous avez des problèmes de lecture voir le filmLes Fagor et les Brandt, documentaire de 2007. CARRE ROUGE ne peut s’empêcher de revenir sur l’automne 2010 en France et publie le bilan d’étape de Bernard Friot  qui dit en outre « On ne voit pas ce qu’il y a de subversif dans le réél » et engage le mouvement syndical a plus d’optimisme. Il déplore le manque de propositions du côté des opposants en s’appuyant sur le programme du CNR. Autre temps et autre lieu, la revue SILENCE s’intéresse aux alternatives en Vendée et dans le Maine et Loire. On y découvre Lenin café qui ouvre ses portes aux non-bolchéviks, un village troglodyte où la question de la retraite est envisagée différemment que dans les mailles du salariat et des infos un peu creuses sur le Trièves et sa transition. CQFD le news magazine branché de Marseille et sa région sort en France et jusqu’en Guadeloupe. Interview d’Elie Domota du LKP qui dénonce la militarisation de son île depuis les grandes grèves de 2009, la Tunisie et la lutte des réseaux sociaux dans cette dictature où la presse est muselée. C’est aussi un numéro spécial sur l’urbanisme ; un peu léger et dont on ne comprend pas très bien les liens. Un papier agrémenté de dessins rigolos viendra te faire comprendre la Loi Loopsi. Le GAI SAVOIR, revue arlésienne consacre ce numéro à la mythologie de la Camargue : pollution aux PCB du Rhône et ordures ménagères viennent ternir l’image du cheval et du taureau s’ébattant libres dans les rizières. Enfin ARCHIPEL( Aout 2010), le journal du forum civique  donne la parole à Norbert Trenkle, co-auteur du « Manifeste contre la travail » et offre une tribune à Bertrand Louart sur la polémique climatique.

Repost 0