Shampoing au compost

Publié le 31 Août 2013

Je crois que dans le monde de la consommation, le produit qui me fascine le plus à l'heure d'aujourd'hui est bel et bien, le shampoing. Une telle surenchère existe pour ce solvant qui lave nos chevelures rebelles, souvent, que j'en reste baba à chaque intrusion dans des douches inconnues. La mienne ne fait pas exception. En rentrant de congés, je suis tombé sur un beurre de mangue et d'huile de riz dans ma salle de bains! En regardant ailleurs, il y avait du citron menthe, du zinc aussi qui se prononce zing, du lait d'amande douce et du gras qui fait sec. Chez Garnier on mise sur les fruits, Fructis suggère que l'on s'applique des myrtilles ou des cerises sur le crane alors que l'on galère à enlever les taches de ces fruits rouges. Chez Klorane, tu t'enduis le cuir chevelu avec au choix de l'avoine, que dorénavant tu ne laisseras plus à ton canasson, de l'ortie que tu ne passeras plus tout l'été à piétiner, de la myrte pour faire biblique et du cédrat aussi. Ca réconforte le biblique sous la douche après une sale journée. Chez Redken c'est la noix de coco, plages et cocotiers tout ça c'est très bon pour le cheveu gras. Après les agrumes on trouve du chocolat pour laver sa chevelure, du melon sans porto, de l'huile de graine de brocoli, de la tomate, et j'en passe. Bref en cette période de vaches maigres, trempez votre tête dans le compost et vous y gagnerez en lignes, clarté, fraicheur et pointes.

Rédigé par Louise Mitchell

Repost 0
Commenter cet article