1000 casseurs.

Publié le 20 Octobre 2010

C'est marrant les médias! Tu trouves pas. Hier ils ne parlaient que de guerilla urbaine à Lyon et Nanterre, voulant indiquer là que des banlieusards, des jeunes encagoulés et probablement d'origine étrangère cassaient magasins et vitrines.

Mais tout ce beau monde endimanché de journalistes oubliaient qu' à Grenoble, Lorient, Saint-Brieuc, Dijon, Saint-Nazaire, Chelles, Argenteuil, Meaux, Avon, Evry, Corbeil, Essones, le Havre, des affontements ont eu lieu. Ouvriers, lycéens, employés, tous étaient là. Parce que la police les délogeaient ou les empêchaient de faire grève. Et je te cause  même pas des saccages de mairie à Montélimar, des bagarres dans des sous préfectures comme Auch et de destructions de permanence UMP. 

Tout ça donne des idées. Comme de couper EDF ou le téléphone aux sénateurs.

Rédigé par Robespierre

Repost 0
Commenter cet article