Sans Kara depuis 30 ans.

Publié le 19 Décembre 2010

sankaraThomas Sankara était le président du Burkina Faso. Assassiné par Blaise Compaoré, le président actuel, Sankara incarnait un changement comparable à celui que font vivre aujourd'hui les Zapatistes, mais sans la démocratie directe. On verra à toutes fins utiles le film "Sankara l'homme intègre" de Robin Shuffield et nous lirons ensemble les livres de Bruno Jaffré sur le bonhomme. Voici un communiqué de presse...

21 décembre 2010, Thomas Sankara aurait eu 61 ans
.  Une commémoration de cet anniversaire est organisée par Sam’K Le Jah et ses amis, le 20 et 21 décembre à Ouagadougou sous le nom de Sankara Revival, dont c’est la deuxième édition.

 Plus de 5000 signataires (5300 ce jour) soutiennent l’appel « Justice pour Sankara  Justice pour l’Afrique », (voir à l'adresse http://www.thomassankara.net/spip.php?article866

 Beaucoup laissent des messages émouvants en hommage à Thomas Sankara, témoignant des traces qu’il a laissés dans leur mémoire et dans l’histoire.

 Ils expriment leur solidarité avec la famille Sankara et leur soutien aux avocats du collectif juridique international « Justice pour Thomas Sankara » .

 Ils interpellent la justice burkinabè qui fait honteusement trainer le dossier Sankara depuis 13 ans, mettant en évidence l’illusion démocratique de ce pays.

Prochain objectif 10000 signatures pour qu’augmente toujours plus la pression, qu’enfin le message soit relayé et amplifié, et que la presse les médias rendent compte de cette exigence internationale et que le débat publique s’ouvre sur cette exigence : « Justice pour Thomas Sankara Justice pour l’Afrique ».

Les animateurs de l’appel « Justice pour Sankara Justice pour l’Afrique »

Contact : contactjusticepoursankara@gmail.com
 

Rédigé par Lou Mumba.

Publié dans #Fantasmes révolutionnaires

Repost 0
Commenter cet article